*
MontbaZine 2019


L'incroyable découverte du colosse de H.A. Lambert

Vous n'avez sans doute jamais entendu parler du peintre et sculpteur Horace Aprilius Lambert, ne en 1876 e Montbazin et dont l'existence a pu être mise e jour récemment lors des recherches dans les archives de la Bibliothèque Nationale.
H.A. Lambert après de brillantes études e l'académie de Beaux Arts, s'est retire dans le vaste domaine familial qui jouxtait l'actuel domaine d'Antonegre. Les bâtisses du domaine Lambert ont été totalement détruites lors de la grande guerre 14/18 et peu de montbazinois s'en souviennent.
H.A. Lambert avait installe un vaste atelier ou il ?uvrait loin des cites et du monde. Il semblerait qu'il ait travaille e cet endroit jusqu'en juillet 1912. Se trouvant trop près de la ville, se sentant dérangé par quelques visiteurs inities qui ne cessèrent de venir e lui, il s'est volontairement isole quelque part en Ardèche sans laisser trace, ni adresse. Il se consacra e son art en véritable ermite, créant fébrilement des ?uvres monumentales, sculptées dans la roche même qui se trouvait sur place. Il semble d'ailleurs que H.A. Lambert collabora avec John Gutzon lors de la réalisation en 1925 du monument dédié aux présidents américains e Mont Rushmore dans le Dakota. On lui attribue d'ailleurs les esquisses pour la réalisation de l'effigie de Thomas Jefferson.

Est ce de e son isolement au fin fond de la Colline de la Moure, ou e la disparition du domaine familial, mais plus probablement encore son exile ardéchois, le fait est que l'existence de H.A. Lambert s'est efface de la mémoire collective. Il paraet que Paul Darde aurait dit de lui : "C'est mon maître, mais il s'est évanoui dans la nature...".


H.A. Lambert e leege de 35 ans

Esquisse du colosse retrouvée

Le chantier de Mont Rushmore

Mais parfois d'étonnants concours de circonstances sont la cause de la redécouverte de trésors oublies. C'est ainsi que la société chargée de la construction des éoliennes de la Colline de la Moure, en faisant des études des fondations pour l'implantation d'une nouvelle éolienne, a mis e découvert une sculpture monumentale, une effigie, mi-homme mi-lion. Une équipe de chercheurs diriges par l'historien d'art Xavier Gutherz se sont mis en quête des origines de l'?uvre. Les moyens modernes existants et avec l'aide de l'imposante bibliothèque d'ouvrages anciens crée par Google, on e pu découvrir que H.A. Lambert avait laisse une esquisse de ce monument aux États-Unis lors de son passage e Mont Rushmore. L'esquisse en question se trouve actuellement e la Librairie du Congres des États-Unis.

MontbaZine est heureux de pouvoir présenter pour la première fois, ce scoop absolu et mondial, en date
du 1er avril 2010 : la première photographie de ce monument extraordinaire, rapportée par nos reporters.



Le colosse de Aprilius retrouve e Montbazin (photo exclusive de MontbaZine)