*
MontbaZine 2017


"A mes amis allemands" :
le texte de DSK qui fustige les conditions de l?accord avec la Grèce
Le Monde.fr le 18.07.2015



Pour Dominique Strauss-Kahn, les conditions de l'accord avec la Grèce sont "effrayantes pour qui croit encore en l'avenir de l'Europe".

L'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, qui a plaidé à titre personnel pour un allègement de la dette grecque, critique fermement les conditions de l?accord entre la Grèce et ses créanciers dans un texte adressé, samedi 18 juillet, en anglais, en allemand et en français à ses "amis allemands".

"Hollande a tenu bon. Merkel a bravé ceux qui ne voulaient à aucun prix d?un accord. C?est à leur honneur. Un plan a de bonnes chances d'être mis en ?uvre, repoussant, sinon effaçant, les risques de Grexit. C'est insuffisant mais c'est heureux. Mais les conditions de cet accord, quant à elles, sont proprement effrayantes pour qui croit encore en l'avenir de l'Europe."

Dans ce texte publié sur Internet, Dominique Strauss-Khan fustige ce "diktat" et s?en prend violemment à l?attitude des créanciers de la Grèce, qu?il accuse de vouloir "saisir l?occasion d?une victoire idéologique sur un gouvernement d?extrême gauche au prix d?une fragmentation de l?Union" :

"A compter nos milliards plutôt qu?à les utiliser pour construire, à refuser d?accepter une perte ? pourtant évidente ? en repoussant toujours un engagement sur la réduction de la dette, à préférer humilier un peuple parce qu?il est incapable de se réformer, à faire passer des ressentiments ? pour justifiés qu?ils soient ? avant des projets d?avenir, nous tournons le dos à ce que doit être l?Europe, nous tournons le dos à la solidarité citoyenne d?Habermas."

La version intégrale du texte de DSK en anglais, allemand et français : Cliquez ici
(la version française se trouve en dernier dans ce texte déroulant !