*
MontbaZine 2017






La facturation abusive des banques

D'autant que, face à ce mouvement général qui transforme la facturation de la tenue de compte en norme, le client se trouve coincé : il est tenu d'avoir un compte bancaire pour percevoir son salaire ou ses revenus. Il lui reste pourtant la possibilité de faire jouer la concurrence !

BNP : 30 euros par an
Société générale : 24 euros par an
HSBC : 24 euros par an
CIC : 24 euros par an (comme c'était déjà le cas)
La Banque postale : 6,20 euros par an
Banque populaire, Caisse d'Epargne, Crédit agricole, Crédit mutuel : tarification variable selon les régions.
LCL : rien pour le moment mais une tarification sera mise en place pendant l'année

Le modèle de lettre à rédiger

Bonjour,
Apprenant l'instauration par votre établissement de frais de tenus de compte à compter du 1er janvier 2016, je vous informe de mon refus de cette nouvelle tarification.

La présente demande est faite en application des prescriptions du Code monétaire et financier en son article L312-1-1 II ainsi que sur recommandation de l'AFUB.
Avec mes salutations,
Signature.


Et si votre banque joue la carte de l'intimidation en menaçant de clôturer votre compte, soyez tranquille : "La banque ne peut contraindre ni à résilier un compte ni à accepter les nouveaux tarifs. La loi est très précise", assure Serge Maître.

Mais si vous ne refusez pas clairement ces tarifs, votre banque considèrera qu'il s'agit d'une acceptation tacite. Et à partir du 1er janvier 2016, elle pourra facturer la tenue de votre compte courant.