*
MontbaZine 2017







Cliquez pour donner votre avis























Démocratie montbazinoise

Compte-rendu citoyen du dernier conseil municipal

Voici quelques infos de la présence de certains citoyens lors du dernier conseil municipal.

Le collectif pour une antenne-relais loin des maisons était accompagné de parents d'élèves excédés par la modification de la prise en charge des temps périscolaires.

Nous étions 15 personnes et nous avons attendu sans rien dire, comme il se doit, jusqu?à la fin du conseil municipal. Dès la séance close par Mme le Maire, nous avons précisé aux élus que nous souhaitions intervenir sur le dossier de l?antenne.
Nous avions à peine fini cette phrase que plusieurs membres du conseil se sont levés et sont partis sans nous écouter. M. Labit devant M. Carillo [pour rappel en charge du dossier de l'antenne) courant pour éviter toutes questions, plus quelques autres. Il restait à peu près 60 % de l?équipe municipale autour de Mme le Maire. Je dois avouer, tout comme la plupart des personnes qui avaient attendu, avoir été scandalisé par ce manque de savoir vivre et d?écoute vis-à-vis de leurs administrés.

Une des personnes sur le départ est revenue pour nous dire « nous avons été élus donc nous décidons pour vous », puis elle est repartie. Que c?est beau la démocratie ! Quelle belle vision de la fonction d'élu !

Il faut dire aussi que pendant le conseil, ceux qui n?ont pas daigné nous écouter à la fin s?étaient permis de donner une leçon de morale au Préfet qui avait décidé la fusion de Thau agglo et de la Communauté de Communes du Nord Bassin de Thau ? sans les consulter. Ce mode opératoire, c?est un peu une culture politique du moment et nos élus l?appliquent à leur tour aux montbazinois !

Revenons à notre antenne, la maire nous a indiqué qu?ils avaient voté l?installation de l?antenne et qu?ils ne souhaitaient pas revenir sur ce sujet. Nous lui avons rappelé qu?elle n?avait pas eu elle-même [et encore moins le conseil municipal) toutes les infos nécessaires de la part d?Orange, comme elle et son adjoint l'on avoué lors des rendez-vous avec le collectif. Elle nous a répliqué qu'au final, il fallait faire confiance envers le bureau d'études comme elle le fait en ce moment pour le Plan Local d?Urbanisme. Nous lui avons demandé quel bureau d?études... elle parlait bien de celui d?Orange ! C?est un peu comme demander à un producteur d?amiante si son produit est dangereux. Nous sommes donc rassurés? et si sur tous les dossiers de ce type, la sécurité des habitants est gérée de cette façon, nous pouvons dormir tranquille et peut être éternellement.

Après cet épisode et celui des tickets de cantine dont la gestion est similaire, nous avons pu échanger avec quelques conseillers sur le dossier de l?antenne. Au vu des échanges, il s'avère clairement que les informations ont été données de manière homéopathique avant toute prise de décision...

Les citoyens que nous sommes sont repartis déçus mais encore plus déterminés pour se faire entendre, et ce sur tout les sujets qui nous préoccupent...


Montbazinois en Colère (01-07-2016)