*
MontbaZine 2017



Le retour du réligieux
Deux ans, huit mois et vingt-huitnuits
c'est le nouveau livre de Salman Rushdie

"Il faut se moquer de la religion, car la religion est absurde avant tout"



Pour la sortie de son dernier livre "Deux ans, huit mois et vingt-huit nuits", l'écrivain britannique Salman Rushdie est l'invité exceptionnel des Matins (sur France Culture). L'occasion aussi d'évoquer notre époque, "anesthésiée par le retour du religieux".

"Si, il y a 50 ans, vous m?aviez demandé si la religion pouvait revenir sur l?avant-scène aujourd?hui, j?aurais dit : ?C?est impossible?. Et pourtant, malheureusement, c?est ce qu?il s?est produit."

"A mon avis, ce serait extrêmement ennuyeux si nous étions tous identiques. En tant qu?écrivain, j?ai toujours pris plaisir à observer et dépeindre les grandes différences entre nous, et la façon dont nos grandes mégalopoles se sont développées. Elles sont toutes devenues internationales : à New York par exemple, vous entendez toutes les voix du monde, toutes les langues du monde, et c?est une bonne chose."

"Il m?apparaît que l?une des découvertes de notre époque c?est le fait que les idées sont plus puissantes que les intérêts personnels. Au nom d?une idée ou d?une idéologie, les gens sont capables de faire des choses qui vont à l?encontre de leurs intérêts. Le monde semble présidé par l?idéologie plus qu?il ne l?est par l?économie ou tout autre phénomène."

"Le mot ?terrorisme? est assez évocateur tout de même, il s?agit d?inspirer la terreur. (?) Ce n'est pas une condition pour prendre des décisions car la peur, c?est une espèce de paralysie mentale. Par conséquent il nous faut trouver le moyen de mettre la peur de côté pour prendre de bonnes décisions."


A lire la suite et écouter sur : www.franceculture.fr


Cliquez pour donner votre avis