*
MontbaZine 2017

Sète : la confrérie des 1001 pâtes a dix ans



Défendre les trois produits phares, macaronade, tielle, coquillages
Si la pâte est d'ailleurs l'élément phare de la macaronade, cette spécialité traditionnelle de l'Île singulière importée par les pêcheurs italiens de Gaeta et de Cetara, il existe néanmoins de nombreuses recettes, notamment sur le choix de la viande, dont chaque famille garde scrupuleusement le secret. La gastronomie locale fait aussi honneur à la tielle. Cette savoureuse tourte avec une garniture faite de calamars, de poulpes ou de seiches, mélangée à une sauce tomate pimentée, qui tente d'ailleurs de décrocher son label Indication géographique protégée. Une candidature soutenue par la confrérie des fins palais. Enfin, les coquillages de l'étang de Thau, autres richesses du territoire. "Attention ! On ne veut faire concurrence à personne, surtout pas aux professionnels", insiste Christian Britto.Tous ces amateurs et adeptes de la bonne chère, qui une fois l'an, se retrouvent pour leur grand chapitre solennel, seront entourés, ce samedi 5 novembre, pour les dix ans des Mille et une pâtes, de bien d'autres confréries gastronomiques et épicuriennes, qui, dans leurs contrées respectives sont aussi les âpres défendeurs des produits de leur terroir. À l'image du pélardon ou de l'oignon doux des Cévennes, de l'anguille de Gruissan, des vins de Faugères ou encore de la croustade et du rosé de Bessan...



Au programme
9h00, buffet gourmand ; 10h00, mise en habit, départ pour l'église Saint-Joseph ; 10h30, messe célébrée par le père Gérard Frioux, chantée par la chorale de Sète et dirigée par Franck Foncouberte ; 11h30, défilé en ville, photographie des confréries sur la place de l'Hôtel de ville ; midi, intronisation des sept nouveaux membres de la confrérie à la salle Gorges-Brassens ; 13h00, repas du dixième anniversaire suivi d'une après-midi dansante.

Source : www.midilibre.fr