*
MontbaZine 2017










Itinéraire protégé !

Le 1er dispositif appelé "itinéraire protégé" de l?Hérault est mis en place sur la RD 51 entre Mèze et Marseillan ou la vitesse maximale autorisée est de 90 km/h.

Les itinéraires protégés sont des tronçons routiers où est mis en place un contrôle de vitesse renforcé. Sur ces itinéraires des radars autonomes sont implantés de manière aléatoire et déplacés régulièrement. Ils viennent compléter les radars fixes existants. Des radars mobiles ou embarqués y seront également très régulièrement déployés.

Des panneaux "Pour votre sécurité, contrôles radars fréquents", positionnés le long de l?itinéraire, informent les usagers qu?ils empruntent un tronçon sur lequel la probabilité que leur vitesse de circulation soit contrôlée est particulièrement élevée.

La mise en place de ces zones de contrôles renforcés tout au long d?un itinéraire répond à la volonté du gouvernement de faire ralentir les véhicules sur les trajets les plus accidentogènes. L?objectif est de lutter contre le mauvais comportement de certains usagers qui ralentissent à l?approche d?un radar pour mieux ré-accélérer après, sans respecter les limitations de vitesse. Ainsi, l?incertitude des conducteurs sur le positionnement du contrôle doit les inciter à respecter la vitesse maximale autorisée tout le long de l?itinéraire, pour une meilleure sécurité de tous.

Pour cette 1ère mise en place dans l?Hérault, la portion de route de la RD 51, longue de 10 kilomètres, a été choisie pour son caractère particulièrement accidentogène : sur les cinq dernières années, 8 accidents dus à une vitesse excessive s?y sont produits et ont entraîné 4 décès et 3 blessés graves.

En complément du positionnement temporaire de radars autonomes, un équipement le "leurre par cabine" sera expérimenté en 2017 pour un début de déploiement la même année. Il s?agit de cabines fixes qui seront parfois vides ou parfois équipées d?un radar effectuant des contrôles.

Deux autres itinéraires sont en cours d?étude, la RD 609 entre Béziers et Narbonne, et la RD 11 entre Béziers et l?Aude. Ils seront opérationnels début 2017.

En 2016, la vitesse est la 1ère cause de mortalité dans l?Hérault avec actuellement 26 accidents mortels soit 43 % du nombre total des accidents mortels.

Source : www.herault-tribune.com