*
MontbaZine 2017




MontbaZine Jazz Festival : Boby Groove

Ce samedi 19 novembre, en soirée, à la salle polyvalente Marcelin Albert de Montbazin se jouait un bel acte du MontbaZine Jazz Festival avec Boby Groove et les Grandes Gueules ou plutôt les Fines Bouches, un quatuor jouant et chantant sans instruments de musique et faisant honneur à Pézenas et à son Boby Lapointe avec les nombreuses chansons célèbres de ce Prince des calembours et des contrepèteries : la peinture à l`huile, Framboise, Sentimental bourreau, Aragon et Castille...



Présentées par www.MontbaZine.com avec le partenariat de la Mairie et la MJC de Montbazin, avec une apparente désinvolture, les Grandes Gueules nous faisaient redécouvrir tout au long d`une suite musicale ébouriffante nimbée d'une poésie proche de l'enfance des compositions dont certaines resteront dans l'histoire.

Mais il ne fallait pas se tromper, quel travail ! Sans musique enregistrée, tandis qu'ils utilisaient leur voix pour chanter, en canon, en duo, ou à plusieurs, ils étaient capable de créer un maximum de sons avec leur bouche, de les associer, de créer des mélodies, de reproduire les sonorités de certains instruments et le tout en jouant avec les sons, les rythmes, pour s'approcher du Gospel, du Jazz et d'autres tendances.

Toujours avec beaucoup d'humour et avec décontraction mais aussi avec de la sensibilité... Boby Lapointe aurait été fier des interprétations qui ont entraîné les spectateurs ans une euphorie sonore et des arrangements dans lesquels, en plus, la poésie trouvait sa place. Une soirée qui décoiffait mais qui fut bien rafraîchissante.


Source : thau-info.fr