*
MontbaZine 2017



Quelle paix ?

 Il suffit de regarder les trois cartes ci-dessous pour s'apercevoir l'injustice que subit le peuple palestinien, littéralement poussé dans la mer par le gouvernement israélien. Les territoires palestiniens rétrécissent au fur et à mesure de la scandaleuse expansion des colonies illégales de l'état d?Israël. Comment est ce possible que les décideurs de ce monde tolèrent de telles injustices ? Aujourd'hui se déroule à Paris, dans la indifférence totale des médias, la "Conférence pour la paix au Proche-Orient". Mais quel sera le résultat ?

MontbaZine (15-01-2017)




 Israël continue à occuper la Cisjordanie mais a évacué unilatéralement en 2005 la bande de Gaza, dont le mouvement islamiste palestinien Hamas a pris le contrôle par la force en 2007. Le conflit a donné lieu à de multiples tentatives de paix. La solution de référence de la communauté internationale est la création d'un Etat palestinien qui coexisterait en paix et sécurité avec Israël.

Le règlement du conflit se heurte à des querelles qui paraissent de plus en plus insolubles pour certaines: la sécurité d'Israël, le tracé des frontières, le statut de Jérusalem, le droit au retour des réfugiés palestiniens ayant fui ou été chassés de leurs terres. Une large part de la communauté internationale s'inquiète du fait que la solution à deux Etats ne soit plus qu'un souvenir. La conférence de Paris vise à la ranimer.

Des discussions dans l'impasse
Les Palestiniens disent que des années de négociations bilatérales avec Israël n'ont servi à rien. Ils ont choisi d'internationaliser leur cause. Pour reparler au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le président palestinien Mahmoud Abbas exige un arrêt de la colonisation dans les territoires palestiniens, parmi d'autres conditions. M. Netanyahu refuse toute condition préalable mais il réclame que les Palestiniens reconnaissent Israël comme un Etat juif.

Source : Midi Libre (15-01-2017)