*
MontbaZine 2017











Réponse au billet Attali (Voir l'article concerné)

Monsieur Attali n?est pas n?importe qui. Le sherpa de F. Mitterrand avance plusieurs propositions généreuses et de bon sens. Mais quand il affirme, à propos de son programme, que les autres "n?ont pas osé (le) mettre en ?uvre ou (l?)annoncer", je souris ; de même quand il poursuit en déclarant ne pas connaître pas les projets des candidats, "ils n?ont pas encore parlé de l?essentiel" ; "presque rien de tout cela n?est disponible" ; "de minuscules projets". Restons sur nos gardes car c?est un escrimeur doué champion de l?esquive faussement maladroite qui précède l?estocade.

Et bien si, Maître Jacques, l?essentiel est maintenant disponible. Un candidat, J.L. Mélenchon, a publié un livre-programme depuis quelques mois. E. Macron à fait de même. Et B. Hamon, F. Fillon, M. Le Pen ne sont pas en reste, affichent assez clairement leurs projets. Que les médias, TV en particulier, se focalisent sur les petites phrases assassines ou les bagarres à mort dans le caniveau, c?est exact. L?information dominante est volontairement diffuse, tronçonnée, déstructurée.

Alors que des groupes se forment et forgent des projets, c?est tout à fait louable. A côté de "France 2022" d?Attali, on peut citer "La France Insoumise" (www.jlm2017.fr), le "Mouvement pour la VIème république" (www.m6r.fr). D?autres, moins développés, existent. C?est bon signe de voir le peuple (ce n?est pas un gros mot) essayer de prendre en main son destin.

A nous donc, électeurs sur le terrain, de faire l?effort de chercher, d?apprendre, d?analyser, de comparer pour aboutir à un choix raisonné. En clair, à nous, en toute humilité mais avec l?esprit critique en éveil, de (re)devenir des citoyens actifs.

C?est pourquoi, sous la houlette des Rencontres Citoyennes, des montbazinois vous proposent trois rencontres publiques en salle Occitanie. Sur plusieurs sujets : la retraite, la ruralité ? c?était vendredi 3 févier ? la sécu, la dette ? le samedi 11 mars à 10h. - le chômage ? le samedi 1er avril à 10h. A chaque fois, une présentation accessible "d?où vient-on ?", "où en est-on ?", "que nous proposent les candidats ?". On en discute. Des échanges à la base sans aucun téléguidage politique, des propositions diverses voire opposées, mais aussi un respect mutuel et de la convivialité. Pour nous, la démocratie ne vit que si son c?ur bat.

Yvon (05-02-2017)