*
MontbaZine 2017

Un smartphone pour votre enfant ?

En matière de portable, à chaque parent ses convictions et ses décisions. L?avis des pédopsychiatres est toutefois unanime, et la conclusion sans appel : pas de smartphone avant quinze ans. Le plus difficile étant de résister aux supplications de votre progéniture ! Gardez en tête qu?un smartphone est un objet high-tech, offrant une véritable fenêtre sur le monde... que le contrôle parental ne suffira pas à encadrer totalement. Disposer d?un smartphone revient à bénéficier d?un accès Internet permanent, avec la possibilité de télécharger des applications. Autrement dit, l?accès aux réseaux sociaux, aux échanges, aux rencontres virtuelles? voire à la drague. Offrir un smartphone à un enfant, c?est lui offrir une part d?indépendance ! Le danger ? Une émancipation prématurée, que votre enfant ne saura pas gérer.
 
Photo © MontbaZine
Le téléphone, prélude au smartphone
La différence est nette entre un téléphone et un smartphone : si vous offrez le premier à vos enfants par sécurité, le second est un loisir. Il est généralement conseillé de ne pas offrir de mobile avant onze, voire douze ans. La découverte du portable est cependant un excellent préambule à l?arrivée du smartphone : il permet à l?enfant de se familiariser avec la gestion d?un forfait sans risques? ainsi qu?avec les règles de civilité. Optez, toutefois, pour un forfait bloqué et un accès restreint à Internet. Sans oublier d?imposer des règles d?utilisation incontournables : pas à table, pas à l?école ou pas la nuit.

L?éducation du smartphone
Le smartphone, ça s?apprend. Ne pas en offrir à votre progéniture n?empêche pas de les laisser utiliser le vôtre ! Ce faisant, expliquez-leur les risques et dérives d?Internet. Avant de posséder son propre smartphone, tout enfant doit intégrer certaines règles essentielles, notamment en matière de vie privée : le droit à l?image, la diffusion sur les réseaux sociaux ou le caractère privé de certaines informations. Enfin, n?en oubliez pas pour autant le contrôle parental. Équilibrer vie numérique et vie réelle n?est pas toujours simple pour les parents? et l?est encore moins pour les enfants.

Source : www.leparisien.fr