*
MontbaZine 2017








Les gens du voyage

(5) Bonjour Roberto, vous répondez à Cyril :
..."Alors laissons de côté les peurs et les sentiments discriminatoires, et sils se branchent sur les réseaux publics d'eau où d'électricité voyons cela plutôt comme un geste de partage que d'une atteinte à nos biens".

A la lecture des messages, je n'ai pas senti de peur et sentiments discriminatoires... Nous payons nos impôts, l'électricité et l'eau et je trouve normal que les gens du voyage en fassent de même. La grandeur et la beauté de leurs caravanes ne donnent pas de signes de pauvreté. Alors que la municipalité et les propriétaires de la cave prennent leur responsabilité et répondent clairement aux habitants de cette commune qui en ont vraiment assez.

Tartampion (26-03-2017)


(4) Cher Cyril, vous le savez comme moi que cette cave coop est à l'abandon depuis des années, ni le groupement de vignerons propriétaires de la cave, ni la municipalité qui a le pouvoir d'exiger l'entretien des lieux, n'ont rien fait pour sécuriser et assainir ce bâtiment. Nul ne sait qui à vandalisé les locaux en question. Des dommages ont été constatés également à des périodes où aucune caravane était présente, et cela également depuis des années déjà...

Les sapeurs pompiers qui ont en effet signé un accord d'utilsation des locaux, il y a pas mal de temps déjà, ne sont pas encore présents sur les lieux, car si ce serait le cas, il serait de leur responsabilité à mettre ces locaux en état.

Alors essayez d'éviter les accusations faciles et demandez plutôt au maire les raisons de cet état d'abandon.

roberto (26-03-2017)


(3) Simplement pour répondre à Roberto,

Les sapeurs pompiers de tout le département ont signé un accord pour s'entraîner à l'intérieur de l'ancienne cave coopérative.

Donc je vous invite à aller faire un tour à l'intérieur après le passage des personnes qui laissent l'endroit propre, juste pour que vous puissiez voir un toilette géant. Mais c'est pas grave ils ont des lances pour pousser tout sa contre les murs après tout ...

Je vous invite à aller faire un tour dans la cave après le passage des gens propre.
Un champ de mine, des toilettes géantes. De la m*rde partout quoi.

Pour le partage, un peu plus un peu moins, au point où on en est...

Cyril (25-03-2017)


(2) L'ancienne cave coopérative de Montbazin, qui tombe en ruines et dont personne ne s'occupe, est loin d'être un lieu attractif pour qui que ce soit.

Il est vrai que des temps à autre des caravanes des gitans s'installent dans l'enceinte de la coopérative lui redonnant un peu de vie. Mais ils restent très discrets et ne dérangent personne, puis quand ils quittent les lieux ils ont été nettoyés et restent propres. Les gitans évoluent depuis toujours dans notre région et apportent une valeur culturelle indéniable et souvent reconnue par tous. Qui ne se rappelle de Manitas de Plata où les Gipsy Kinges parmi d'autres célébrités de la culture gitane.

Alors laissons de côté les peurs et les sentiments discriminatoires, et sils se branchent sur les réseaux publics d'eau où d'électricité voyons cela plutôt comme un geste de partage que d'une atteinte à nos biens.

roberto (25-03-2017)


(1) Les communes de plus de 5 000 habitants sont obligées d'avoir des aires pour accueillir les gens du voyage. Ce n'est pas le cas de Montbazin. Cependant, comme chaque année, ils se sont installés sur le parking de la cave coopérative fin février. "On ne s'adresse pas aux mairies parce qu'ils nous refuseraient, alors on vient, on rentre..." (Midi Libre).

Rien ne les arrête, si besoin, ils utilisent un tractopelle pour se frayer un passage.

Reste la question des frais occasionnés.
Pour l'eau ils sont branchés sur la borne à incendie et pour l'électricité sur le poteau. Ont-ils un compteur pour leurs consommations ou paient-ils un forfait-jour ?

Règlent-ils également une somme pour l?enlèvement des bennes à ordures mises à leur disposition ?

Jocelyne (24-03-2017)