*
MontbaZine 2017









Tout va bien à Montbazin

(3) Lamentable

Encore une fois la mauvaise gestion d'une commune qui vit au dessus de ses moyens.
Elle préfère afficher un dynamisme festif au lieu de privilégier un entretien de ses infrastructures en décrépitude et tout dans le secret comme d'habitude.
Mais ils ont été élus il me semble...

Certains réalistes et conscient de leurs devoirs préfèrent démissionner !

Maîtrejean (01-05-2017)


(2) Tout va bien à Montbazin...
Mais de qui se moque-t-on ?
[voir ici]

Merci pour ces deux articles exprimant de façon synthétique la situation actuelle à Montbazin... Avons-nous des "élus" hors sol, comme ailleurs ?
A moins qu'ils soient, pour certains, dans leur réalité virtuelle, comme TRUMP, ou certain candidat croyant -sans jeu de mots- à l'existance d'un "vote  caché"...
Cette indifférence pourrait-elle -aussi- être génératrice du vote quasi catastrophique du dimanche 23 avril 2017? 34% pour le FN alors qu'il n'y a pas d'étrangers dans ce village ! Etonnant, non?

Cherchez l'erreur.

JPG. (25-04-2017)


(1) Oui tout va bien dans notre village et nous avançons assurément vers le néant !

Le village n'est pas seulement envahi par les herbes folles, dont un jeune recru de la municipalité essaye de se dépatouiller de son mieux, il est aussi à la dérive, car si vous demandez aux uns et aux autres "quoi de neuf", la réponse reste toujours vague...

C'est vrai que notre conseil municipal se désagrège et que personne ne réagit, Didier Bénito, 3ème adjoint, décédé en juillet dernier n'a pas trouvé de remplaçant. Son poste de chargé des travaux et affaires techniques est resté vacant depuis.
Le mois dernier nous avons vu démissionner Roger Carrillo du poste de 1er adjoint, désespéré devant l'inaction de ses collègues, nos élus (Conseil Municipal du 6 mars 2017 [voir ici]). Il figure pourtant toujours comme premier adjoint sur le trombinoscope du site municipal, eh oui ça pourrait commencer à faire un peu vide !

Effectivement l'urbanisme, dont Mr. Carrillo se chargeait, était déjà mal en point dans notre commune après l'abandon des projets de rénovation du village tombés dans les oubliettes. Et le manque de dynamisme de nos élus l'ont certainement poussé à démissionner, désespéré de ne pas pouvoir accomplir sa tâche. De même notre maire n'a pas jugé nécessaire d'informer les montbazinois de la situation de notre Plan Local d'Urbanisme (PLU), sujet dont on se demande depuis des années où ça en est. Il est vrai qu'on s'attend à ce qu'un conseil municipal soit une équipe de travail, où les idées fusent et les taches se repartissent. Mais ceci est certainement pas le cas de notre municipalité, enlisée dans un ronronnement inaudible.

Mais heureusement nous avons, dans le cadre du jumelage, la visite des italiens le mois prochain, cela permettra de festoyer et oublier les misères du quotidien de notre commune qui s’effrite lentement mais sûrement.

MontbaZine (24-04-2017)