*
MontbaZine 2017



Le Sphinx colibri

Je voudrais rendre hommage à ce bel insecte qui honore nos jardins montbazinois. C’est le Moro Sphinx, qu’on baptise aussi Sphinx colibri, tant il ressemble à ce petit oiseau. J'ai eu la chance de le photographier hier après midi à l'entrée du "Jardin Méditerranéen" alors qu'il butinait des fleurs de "Buddleia".



C'est un petit Sphingidae marron beige au corps trapu. Le Moro-sphinx possède une très longue trompe pour butiner les fleurs, souvent violettes, bleues ou blanches, en vol stationnaire à la manière des oiseaux-mouches.



C’est donc un papillon, autrement dit un lépidoptère. Il appartient à la famille des Sphingidae, genre Macroglossum, ce qu signifie "grande langue" à cause des sa longe trompe à butiner. C’est un sphinx, mais contrairement à ses cousins, ce n’est pas un papillon de nuit. Voici ce que nous en dit Guillaume Louis Figuier (1819-1894) dans son ouvrage très bien illustré "Les Insectes", paru chez Hachette en 1869 :

"Ce papillon a frappé l’attention de tous ceux qui ont vécu dans un jardin fleuri. [...] Lorsqu’il va d’une fleur à l’autre, il a des mouvements brusques et rapides ; mais il reste en état de vol stationnaire devant chacune. Il ne se pose pas ; il vole sans cesse, tout en enfonçant sa longue trompe dans les corolles des fleurs, contrebalançant l’action de la pesanteur par la vibration continue des ses ailes."

D'antan les paysans l’appelaient mouche folle tant il s’activait de fleur en fleur, je préfère son nom de Sphinx colibri car grâce à son magnifique vol stationnaire, j'ai eu la chance de capter des images de cet animal magnifique.

Roberto (MontbaZine) et notes de : l'Agrion de l'Oise