*
MontbaZine 2017













Feux de Gigean à Saint-Pargoire

Les pompiers luttent contre les flammes.
Quatre feux de forêt et de garrigue ont été volontairement allumés dans la nuit sur l’axe Gigean-Saint-Pargoire, au nord de l’étang de Thau. Au total, 11 hectares de végétation ont brûlé. L’alerte a été donnée vers 1h30 à Gigean où un important feu de forêt et de garrigue basse s’est déclaré route de Montbazin. À 2h30, les sapeurs-pompiers du Sdis de l’Hérault luttaient contre les flammes avec de nombreux camions-citernes feux de forêt "CCF" et de gros porteurs d’eau.

La RD 614 entre Gigean et Villeveyrac a été coupée dans les deux sens à 3h par les gendarmes. 5 hectares ont été la proie des flammes. Une demi-heure plus tard, un deuxième foyer se déclarait à Montbazin : 2 hectares ont brûlé. Puis, deux autres départs de feu successifs mobilisaient les pompiers en bordure de la RD 2, à Villeveyrac où 4 hectares ont été calcinés, puis à Saint-Pargoire, où là, le feu était vite éteint : 3000 m2 noircis.

4 groupes d’intervention feux de forêt "GIFF" ont été engagés sur les trois incendies les plus importants qui ont ravagé 11 hectares de végétation. Aucune habitation n’a été menacée.

Un pyromane
Ces mises à feu rapprochées, dont la première vers 1h30 à proximité du dépôt de France Boissons, sur la commune de Gigean tendent à laisser penser à un geste criminel. Des départs de feux suspects ont déjà été enregistrés dans cette zone boisée depuis le mois de juin. Des enquêtes sont ouvertes par les gendarmes de la compagnie de Pézenas. Les techniciens de la cellule de recherche des causes d’incendie seront sur site dès ce dimanche matin pour isoler les départs des feux les importants.

Pour les pompiers et les gendarmes, il ne fait aucun doute qu’un pyromane est actif dans cette zone.

En savoir plus sur e-metropolitain.fr (16-07-2017)