*
MontbaZine 2017







Centre de rétention n° 22
Les camps de prisonniers Nord Coréens

Le centre de rétention de Haengyong est un camp de travail pour prisonniers politiques en Corée du Nord. Le nom officiel est kwanliso n°22 (행영 제22호 관리소).

Le camp se trouve dans la juridiction de Hoeryong dans la province du Hamgyong du Nord à 10-20 km au nord-est de la ville à 7 km du Tumen qui forme la frontière avec la Chine. Il s’étend sur 225 km² et contient 50 000 prisonniers. Il est organisé comme un bagne dont les occupants ne sont jamais libérés. Les personnes politiquement peu fiables y sont incarcérées avec toute leur famille, enfants compris. Il comprend les camps de travail de Haengyong (production agricole), Naksaeng, Saul, Jungbong (mine de charbon), Kulan et Namsok. Le centre administratif du camp, les bâtiments d’habitation pour les surveillants, les usines et le centre de torture se trouvent à Haengyong. Le camp est entouré de fils électriques et de miradors. Il est surveillé par un millier de soldats, équipés d’armes automatiques et de chiens. Le nombre de prisonniers a fortement augmenté en 1989 après la fermeture du centre de rétention n°12 d’Onsong et en 1990 après celle du n°13 de Jongsong et le transfert de leurs prisonniers.

D’après les rapports de témoins oculaires, les prisonniers doivent travailler de 5 heures du matin à 8 heures du soir puis faire leur autocritique et apprendre par cœur la propagande. Ils sont frappés lorsque le travail n’est pas fait et torturés en cas de manquement aux règles. Ils n’ont droit qu’à 300 grammes de céréales par jour. On estime que 1500 à 2000 personnes meurent chaque année de malnutrition, en particulier des enfants. Il y a régulièrement des exécutions.


Source : Wikipedia
 Cette série de dessins a pu être exfiltrée des geôles Nord Coréennes,
elles reflètent de façon terrible l'étal dans lequel sont maintenus
les prisonniers et leurs familles.