*
MontbaZine 2017














La voûte qui croule...

(4) Puisque la voûte appartient à un propriétaire il n'a qu'a maçonner les deux extrémités !!!
Ça lui feras une belle cave !!!

Giovanni (17-09-2017)


(3) Bien que l'entretien du portail soit a la charge du propriétaire, ce qui est normal, la réponse du maire montre bien combien elle se préoccupe de la santé des montbazinois. C'est lamentable et je comprends l'article : Je quitte Montbazin du 04/09/2017

Montbazinois (13-09-2017)


(2) Après un signalement sur www.montbazin.info un responsable des services techniques s'est rendu sur place deux heures après le signalement. Cela prouve déjà que notre site fonctionne !

Quant à la solution des divers écroulements de vieilles pierres des bâtiments tu village, la mairie se dégage de toute responsabilité. Nous avons rencontré Mme le Maire qui nous dit que "les bâtiments (comme par exemple le "Portail") n'appartiennent pas à la mairie" et que "C'est aux propriétaires d'entretenir leurs bâtiments".

Oui mais, demandons nous, qui est responsable de la chaussée ou d'éventuels passants pourraient être atteints par la chute de pierres, d'écoulements de murs ?

MontbaZine (13-09-2017)

Faut il attendre ?

(1) Faut il attendre que la voûte du Portail de la Vène nous tombe sur la tête ?
Un caillou ce n'est pas grande chose... mais faut il attendre ? Le délabrement de cette voûte commence à devenir inquiétant, des grosses pierres viennent de tomber sur la chaussée.

Et ce n'est pas le seul endroit qui mérite réparation, nous pensons à l'énorme fente du mur de soutien de la place du Marché ou les fissure sur les parois du château et les fissures de l’ancienne porte, "provisoirement étayée" depuis des années.

La solution ? Un peu moins d'argent pour les fêtes (environ 90 000 € cette année, d'après les confidences certains élus) et un peu plus dans l'entretien du village.

Lisez aussi notre article de 2015 [cliquez-ici].

Des réparations des vieilles pierres dans notre village ne doivent pas être négligées. Il faut que nos élus prennent conscience des dangers aux quels sont exposés leurs administres. Il faut agir avant qu'un accident grave arrive !

MontbaZine (08-09-2017)