*
MontbaZine 2017



Le saumon transgénique bientôt dans nos assiettes ?

(1) Un accord vient d’être signé avec le Canada, où l’élevage de saumons transgéniques est désormais autorisé. Ce saumon, qui grandit deux fois plus vite et qui nécessite moins de nourriture que le saumon naturel, suscite l'inquiétude des anti-OGM en France. Aujourd'hui, pour être commercialisés, les OGM doivent obtenir une autorisation après évaluation d'une commission scientifique. Mais le CETA pourrait permettre de contourner cette barrière [voir].

Il y a 25 ans, des scientifiques canadiens ont modifié génétiquement l'ADN d'un saumon et créé un poisson à croissance rapide. Depuis lors, ses propriétaires ont soigneusement suivi le chemin de l'approbation, désireux de l'obtenir dans nos assiettes, mais désapprobation générale ne se fait pas attendre.



 Comparaison entre deux saumons âgés de 18 mois.
Saumon transgénique : Taille 61 cm, poids 3 kg.
Saumon avec un ADN normal : Taille 33 cm, poids 1,3 kg.

Le saumon génétiquement modifié peur atteindre sa taille adulte en 16 à 28 mois, contrairement au saumon atlantique. Les saumons transgéniques requièrent 25% moins de nourriture et transforment avec une efficacité accrue de 20% la transformation de nourriture en chair. Plus d'info : thestar.com (anglais).

MontbaZine (25-10-2017)
 
 

Commentaires :

(3) L'homme transgénique ou le "Cyborg" ?
Avez vous des un bridge dentaire, des lunettes ou lentilles de contact ? Avez vous été opéré des cataractes, ou reçu in implant de la hanche, ou peut être un "pacemaker" pour vote coeur ? Alors vous êtes déja un cyborg ! Les nouvelles technologies appelées NBIC, voir notre article, de avril 2016, à ce sujet.

MontbaZine (26-10-2017)

(2) J'espère que cela sera mentionné sur l'étiquetage, ce qui m'étonne fort au vue des accords signés par l'UE.
A quand l'être humain transgénique ?

Montbazinois (25-10-2017)