*
MontbaZine 2017

















Papier de roche...
ça mérite réflexion


On a pu lire dans la rubrique "Eco solutions" de ce journal, un article sur un nouveau papier fait de riche calcaire.

L'idée serait d'éviter la destruction des foret et de diminuer la consommation d'eau découlant du processus de fabrication du parier. La démarche bien que louable et pleine de bonnes intentions, mérite réflexion.

La roche calcaire est évidemment un ingrédient qui à priori ne risque pas de poser de problème environnemental, mais est il autant pour le polyoléfine une résine synthétique faisant partie de la plus importante famille des matières plastiques de grande consommation. Les polyoléfines sont hydrophobes et possèdent en général une grande inertie chimique (aux solvants, acides, bases, etc.) donc comme la plupart des matières plastique l=ils sont difficilement dégradables [voir].

Alors quand on sait que souvent le papier finit sa vie dans les poubelles, il est à craidre que ce noeuveau papier, "quasi indestructible" nous dit on, risque de se joindre aux 60 millions de tonnes polymères dans le monde, selon une évaluation de l'an 2000.

À réfléchir...


Fernand (23-11-2017)