*
MontbaZine 2018

 


Vignerons en garde à vue



 

200 viticulteurs sont venus soutenir sept des leurs ce mardi 16 janvier, interpellés la veille à 6 heures du matin.

Les deux vignerons du Gard et les cinq vignerons de l’Hérault interpellés lundi sont toujours à l’hôtel de police de Montpellier ce mardi 16 janvier.

Leur garde à vue a été prolongée. Ils sont entendus pour une trentaine d'affaires, concernant notamment des actions coup de poing menées contre l'importation de vins espagnols.

Devant l’hôtel de police, 200 vignerons environ sont réunis aujourd’hui pour soutenir leurs collègues. C’est deux fois plus que la veille. Tous attendent des informations, qui tombent seulement au compte-goutte.

Source : France3-regions