*
MontbaZine 2018




Subventions







Un choix difficile     




L'image illustrant cet article a été ajoutée
sous la responsabilité de MontbaZine.




Remerciements à MontbaZine pour la publication des montants de subventions. Et comme les "curiosités" de la répartition sont évoquées, nous apportons ici un commentaire de montbazinois, étant adhérents à plusieurs associations dont la M.J.C.

Pour cette année 2018, notre sentiment est que la maire du village ainsi que de nombreuses conseillères et conseillers mesurent bien l’investissement associatif de tous et donc celui de la M.J.C. Que celles-ci et ceux-là soient justement remerciés. Hélas, il reste aussi au village quelques esprits chagrins qui régurgitent de temps à autre leur bile contre la M.J.C. organisation d’éducation populaire qui plus est. Oui, comme l’annonce MontbaZine, l’association compte 260 adhérents et reste la plus importante structure tant par son effectif que par le nombre d’activités organisées ou que par le "service" offert chaque jour de la semaine, y compris durant les vacances scolaires. Sans oublier le très important investissement d’une douzaine d’animateurs bénévoles, exemple rare de dynamisme désintéressé que n’a pas manqué de remarquer le président régional de la fédération régionale des M.J.C.

Les associations font, à coup sûr, vivre Montbazin : pour rassembler et entretenir l’amitié et la convivialité, pour sauvegarder le patrimoine sous toutes ses formes, pour animer et distraire, pour développer le corps et l’esprit, pour éduquer au travers des cultures, des arts ou de l’artisanat. On ne peut qu’être admiratifs devant cet enrichissement immatériel de la collectivité.

Et puisque nous parlions de subvention, savez-vous ce "qu’offrent" potentiellement les associations à la commune ? Beaucoup, vraiment beaucoup ! Pour le seul exemple de la M.J.C., la "subvention virtuelle" qu’apporte l’association à notre communauté grâce à ses animateurs bénévoles – hors administrateurs - (comprenez : s’il fallait les rémunérer) est supérieure à 24 000 euros par an ! A mettre en regard avec les 900€ de subvention accordée (somme accusant en 2018 une baisse ciblée et cumulée de 52 % en quelques années...).

Alors oui, on peut remercier chaleureusement les associations. Et les épauler. C’est beaucoup mieux que le croche-pied.

Cyril Goussakowsky et Yvon Stubert, citoyens