*
MontbaZine 2018













Retrait de permis... ! ?

Le 7 mai dernier à Balaruc-les-Bains, une conductrice qui circulait à bord de son véhicule sur la route D 600 a eu une drôle de surprise.

En effet, vers 15h30, un gendarme du peloton autoroutier de Poussan a interpellé l’automobiliste pour lui signaler qu’elle roulait à 159 km/h soit plus de 60 km/h au-dessus de la vitesse limite autorisée.
"C’est pas possible"...

La conductrice, totalement désabusée en apprenant cela, car pour elle c’est impossible, elle roulait bien à la vitesse réglementaire. Elle a refusé immédiatement de signer et de reconnaître l’infraction, persistant que ce n’était pas elle...

Les gendarmes lui ont alors signifié qu’elle ne pouvait plus conduire dès maintenant. Elle fut obligée d’appeler ses parents pour qu’ils viennent la chercher. Son véhicule a ensuite été emmené en fourrière.

Surprise deux heures après alors qu’elle s’apprêtait à prendre un train, les gendarmes l’ont rappelée en lui disant qu’ils se sont trompés ! "159, ce n’était pas votre vitesse en effet, mais le numéro de votre plaque minéralogique". Finalement, les gendarmes lui ont présenté de sincères excuses et ces derniers ont emmené la conductrice récupérer son véhicule à la fourrière et lui ont redonné son titre de conduite.

Tout le monde peut se tromper...

Source : IPH Infos Pro Hérault