*
MontbaZine 2018




L'invasion des robots

Il y a de nombreuses discussions autour de l'impact de la robotisation du travail, mais moins autour des violations des droits humains qui pourraient en découler.

Le Docteur Alexandra Channer est analyste pour le groupe Verisk Maplecroft [voir], qui vient de sortir une étude sur les conséquences de l'automatisation du travail en Asie du Sud-Est. Différents secteurs tels que l'industrie, le textile ou la pêche ont été analysés au Vietnam, au Cambodge, en Indonésie, aux Philippines, et en Thaïlande.


Rien que l'année prochaine, plus de 250 000 robots industriels entreront sur le marché mondial, rapporte le Guardian. Et, selon les prévisions de l'Organisation Internationale du Travail, 56 % des travailleurs perdront leur poste dans les vingt prochaines années. Autant de personnes qui seront obligées de retrouver un moyen de subsistance, explique Alexandra Channer : "Les travailleurs déplacés, n'ayant ni les compétences ni la capacité à s'adapter, entreront en concurrence les uns avec les autres, sur un marché où les postes sans qualification et faiblement payés diminueront rapidement. Un phénomène qui conduira à une augmentation des risques d’esclavage et de trafic à travers l'Asie du Sud-Est, une région déjà très exposée à ce genre d'abus."

Source : Slate.fr etThe Guardian (17-07-2018)