*
MontbaZine 2018



 
Facebook, Google & co...

Cet ami qui vous veut du mal ?
En tout cas il veut savoir tout sur vous !

Quelques-unes des choses que vues en ligne sans que les personnes concernées n'aient conscience des risques :
  • Les jeunes conducteurs : des adolescents tout excités (voire des parents) qui prennent une photo [de leur nouveau permis] où on distingue clairement toutes leurs informations personnelles, y compris l'adresse.
  • Les nouveaux propriétaires qui prennent une photo des clés de leur nouvelle maison en utilisant la géolocalisation, sans savoir qu'il est [facile] de dupliquer une clé physique à partir d'une photo.
  • Les employés qui prennent parfois des selfies sans se préoccuper de ce qui se trouve en arrière-plan : mots de passe, informations confidentielles sur des tableaux blancs ou des écrans, mots de passe de leur téléphone, etc. Je ne comprendrai jamais pourquoi, mais il y a aussi des gens qui publient des photos de leurs bulletins de salaire. Ils le font en toute innocence, mais les pirates peuvent utiliser ce genre de photos à leur avantage.
Qu'est-ce que les gens ne devraient jamais faire sur les réseaux sociaux ?
Publier sans réfléchir. Point à la ligne. Avant de publier quelque chose, posez-vous ces trois questions : quelles informations suis-je en train de mettre en ligne ? Qu'est-ce qu'il y a en arrière-plan de ma photo ?
Si je voulais me venger de moi-même, comment pourrais-je retourner ces informations contre moi ?

Sur quel réseau social est-on le plus vulnérable ?
C'est sans aucun doute Facebook qui divulgue le plus d'informations, surtout parce que ce réseau regroupe une énorme quantité de données, sur vos amis, vos collègues, votre famille, votre travail, vos loisirs, vos enfants, etc. De nombreuses réponses à des questions de sécurité (utilisées pour les transactions bancaires et les réinitialisations de mot de passe) peuvent être trouvées rien qu'en regardant le profil Facebook de quelqu'un.

En plus, la conception de Facebook ne nous aide pas à protéger notre vie privée : les réseaux sociaux ne fonctionneraient pas si on en disait le moins possible sur soi...

À réfléchir...

Huffington Post (19-08-2018)