*
MontbaZine 2018








Explosion à Mururoa, juin 1970 (AP Photo).





29 août : Journée Internationale contre les essais nucléaires

Les tragédies humaines et écologiques résultant des essais d’armes nucléaires justifient sans réserve la proclamation d’une Journée internationale contre les essais nucléaires. Cette journée est l’occasion d'organiser des manifestations et de transmettre des messages pédagogiques destinés à capter l’attention et montrer combien il est indispensable d’unir nos efforts pour empêcher la poursuite de ces essais.

Deux cent dix essais nucléaires français au total ont été menés entre 1960 et 1996
D'abord dans le désert algérien puis en Polynésie française, d'une puissance cumulée d'environ 13 mégatonnes [voir], impliquant officiellement environ 150 000 civils et militaires :
  • 1960 à 1961 : 4 essais aériens à Reggane
  • 1961 à 1966 : 13 essais souterrains à In Ecker1
  • 1966 à 1974 : 46 essais aériens à Moruroa et Fangataufa1
  • 1975 à 1996 : 147 essais souterrains dans les sous-sols et sous les lagons des atolls de Mururoa et Fangataufa1
Depuis la signature, en 1996, du Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE), la France s'est engagée à ne plus jamais réaliser d'autres essais nucléaires. Depuis, les essais nucléaires sont effectués à l'aide de simulations et d'expériences de fissions ainsi que de fusions à très petite échelle. Des "tirs froids" et essais de détonique à l'air libre ou en puits ont eu aussi lieu à Moronvilliers dans la Marne.

Source : Wikipedia