*
MontbaZine 2018










Malaïgue

A l’étang de Thau, "1 218 tonnes de moules mortes" à cause de la chaleur

La malaïgue [voir], absence d’oxygène dans le milieu marin favorisée par les fortes chaleurs, a fait perdre aux conchyliculteurs de l’étang "100 % de leur récolte".

L’étang de Thau est la plus grosse zone conchylicole de la Méditerranée.
Dans l’étang de Thau, près de Sète (Hérault), les chaleurs caniculaires et l’absence de vent ont entraîné la malaïgue ("mauvaise eau", en occitan) et tué la totalité des moules et un tiers des huîtres.

Le comité d’expertise départemental, qui s’est tenu jeudi matin à Montpellier avec des représentants des conchyliculteurs de Thau, a confirmé les chiffres présentés dans le rapport d’une mission de terrain effectuée du 14 au 20 août.

"Concernant les huîtres, on a des taux de mortalité importants avec 52 % dans la zone de Marseillan et 63,5 % dans celle de Mèze, a indiqué Cédric Indjirdjian, directeur départemental adjoint des territoires et de la mer. En volume cela représente 2 703 tonnes d’huîtres, en valeur, 4,7 millions d’euros, soit un tiers de la production annuelle sur le bassin qui a été détruit en quelques jours. Concernant les moules, les pertes sont de 100 %, soit 1 218 tonnes de moules mortes, ce qui représente une valeur de 1,22 million d’euros."

Source : Le Monde (03-09-2018)