*
MontbaZine 2018













Stop aux violences
sexistes et sexuelles


Manifestations contre les violences sexistes et sexuelles : "On veut du respect, on n’est pas des objets".

Près de 220 000 femmes subissent des violences de la part de leur conjoint ou ex-compagnon chaque année, selon des chiffres officiels de 2017. En outre, plus de 250 femmes sont violées chaque jour en France, et une sur trois a déjà été harcelée ou agressée sexuellement au travail.

Malheureusement les médias et notamment la télévision ont largement négligé la manifestation contre "La Violence Faite aux Femmes" de ce samedi 24 novembre, au bénéfiche des émeutes qui ont entouré la manifestation des "Gilets Jaunes" notamment sur les Champs Élysées dans la capitale. L'appel d'un collectif citoyen féministe #NousToutes (inspirée de mouvement #MeToo aux États-Unis), qui a organisé des rassemblements devant l'Opéra à Paris (mais aussi dans des grandes villes de France comme Marseille, Lyon, Toulouse, Lille, Nantes...).

Le collectif dénonce "l'impunité des agresseurs". Les militantes et militants réclament notamment que "des mesures ambitieuses et des moyens financiers suffisants" soit mis en place "pour que l'action publique mette la lutte contre les violences en top des priorités".

"Vous pouvez être fières de vous", ont lancé les organisatrices de la marche. Elles ont annoncé une participation de 30 000 personnes à Paris, contre 12 000 selon la préfecture de police, et 80 000 sur l’ensemble du territoire. Selon la police, il y avait également 2 400 personnes à Lyon, 2 500 à Marseille ou encore 950 à Rennes [Le Monde].

MontbaZine (24-11-2018)