*
MontbaZine 2018




 

Wine for Brexit

Alors que Theresa May semble plus proche que jamais d’obtenir un deal avec l’Union européenne sur les conditions du Brexit, le pays se prépare à l’impact. Les effets du départ du Royaume-Uni sur les échanges commerciaux avec les pays de l’UE ne sont pas clairs et les entreprises anglaises se préparent au pire. Car en cas d’un «no deal Brexit», le pays pourrait perdre tous ses avantages douaniers.



 L’une des conséquences qui inquiètent les sujets d’Elisabeth II est que le Brexit pourrait bien causer une pénurie de vin. Bien que les vignobles anglais existent, le Royaume-Uni importe 99% du vin qu’il boit. Et la majorité provient d’Europe, France et Italie en tête. En 2016, 55% du vin importé venait de pays de l’Union.

Source : Slate.fr (23-11-2018)