*
MontbaZine 2019















Promenade dans la Drôme

Après la "performance" sportive, place à la politique. Pour sa troisième réunion en région dans le cadre du grand débat, lancé en réponse à la crise des gilets jaunes, Emmanuel Macron a choisi de réduire la voilure en renonçant à une nouvelle étape marathon. Alors que les deux premières éditions dans l'Eure et le Lot avaient été diffusées en direct pendant plus de six heures sur les chaînes d'information en continu, le déplacement dans la Drôme, prévoit un format nettement plus restreint bien qu'encore une fois centré sur l'écoute des élus locaux.

Accompagné de plusieurs ministres, dont celui de l'Agriculture Didier Guillaume, le régional de l'étape, Emmanuel Macron n'aura pas 600 édiles face à lui pour lui apporter la contradiction mais les présidents des associations des maires de la région Auvergne-Rhône-Alpes, invités à participer à un déjeuner-débat loin des caméras. Seul un pool de journalistes de presse écrite a été invité à témoigner des échanges qui ne devraient pas dépasser quatre heures selon l'agenda officiel du président.

La presse pourra toutefois filmer le début de la première rencontre entre le chef de l’État et le patron du parti Les Républicains, Laurent Wauquiez, qui a décidé de jouer le jeu du grand débat en lançant sa propre consultation auprès de ses militants. Dans l'après-midi, un échange est programmé avec des personnes âgées et des jeunes du service civique à Bourg-de-péage, ville natale du ministre Didier Guillaume.

Source : www.huffingtonpost.fr (24-01-2019)