*
MontbaZine 2019









En jaune l'étendu de la foret communale de Montbazin.

Montbazin : Entretien plus que nécessaire compte tenu des divers intérêts de la forêt et des risques qui la menacent. Au chapitre des intérêts : l’aspect paysager et de loisir (promenade, chasse), la dimension écologique puisque la forêt est un espace Natura 2000 hébergeant quelques espèces protégées. On escompte aussi qu’à terme, lorsque les arbres auront suffisamment poussé, on puisse tirer quelques revenus de coupe. En revanche, les menaces sont plus actuelles. Outre les dépôts sauvages et les dégradations provoquées par motocross et quad, le risque d’incendie est permanent : 17 feux ont été répertoriés entre 2004 et 2018. Le coût de la convention pour le budget de la commune est de l’ordre de 5 000 € par an.

Source : Midi Libre




Forêt communale de Montbazin

La surveillance des forêts communales
La forêt communale de Montbazin, un espace naturel apprécié par tous, c'est une forêt publique de crée dans les années 80 grâce à un financement européen.

Tout au long de l'année, des hommes surveillent, nettoient, préparent la forêt pour qu'elle puisse traverser la saison estivale sans prendre feu. Opérations de débroussaillage, coupures de combustible agricole, entretien des pistes... sont autant d'actions menées par les forestiers-sapeurs de l'Hérault.

La protection des forêts contre le risque incendie n'est pas une compétence obligatoire du Département. Toutefois, depuis 1984, le Conseil général mène une politique volontariste en la matière. C'est à cette époque que les forestiers-sapeurs, dont le corps a été créé en 1976, deviennent des agents départementaux.

Comment ça fonctionne lev dispositif de surveillance, d'alerte et de prévention des incendies de forêt ?
Chaque année, sur une période de 10 semaines en juillet et août, les forestiers-sapeurs sont intégrés à l'ordre d'opération départemental feux de forêt. Cet ordre, élaboré et transmis pour application par les services du Préfet, fixe le cadre d'intervention des acteurs du dispositif forestier de surveillance, d'alerte et de prévention des incendies de forêt.

Depuis 2008 pour améliorer l'efficacité du dispositif, un premier tiers des véhicules de patrouille sont équipés de GPS. Ce matériel permettra la géo-localisation des points d'éclosion des incendies de façon rapide et précise.

Combien ça coûte ?
L'ensemble des actions menées par la DFCI  [Info] représente un budget annuel de 7 560 000 €. Une partie de ce budget est couverte par des subventions (1 230 000 € provenant du ministère de l'agriculture et de la pêche et du Conservatoire de la forêt méditerranéenne pour l'achat de véhicules et la réalisation de travaux).
La plus grande part du budget est donc à la charge du Département, soit 6 330 000 €/ an.

Source : www.herault.fr