*
MontbaZine 2019
















L'après 8 mars

Ça y est les femmes ont eu leur journée...
Puis le 9 mars... 10 mars... On y retourne à la normale, les 364 journées des hommes. Car parité (comme en politique chez nous) ou non, c'est nous les hommes qui commandons. Car pourquoi, nous les hommes, abandonnerons nous nos privilèges ? Et puis, après tout, nous avons bien apporté un bouquet de fleurs à nos femmes, nos copines pour célébrer le 8 mars, car nous sommes de mecs bien !

Eh ben voilà où ça cloche... l'égalité des femmes, leur combat qu'elles livrent depuis des siècles ne s'arrête pas avec une loi de parité sur la scène politique ! Tant que les hommes ne prendront pas conscience de leur rôle dans la lutte de femmes, tant que la notion "Égalité, Liberté, Fraternité" ne reste qu'un slogan ornant certaines façades de bâtiments publics, tant que ce concept ne soit profondément ancré dans nos mentalités, les femmes devront continuer à se battre.

Et c'est par la prise de conscience de nous les hommes et pas par des lois, que les inégalités doivent être éliminées. Et ce n'est pas juste une question de "soutenir" les revendications de femmes, c'est une question d'agir en égal à égal, dans notre quotidien.

Oui, la amélioration de la condition féminine c'est aussi une lutte à mener par nous, les mecs !

MontbaZine (10-03-2019)

Par où commencer ?
  • OMS : Des hommes dans la lutte contre les inégalités