*
MontbaZine 2019




La première montre connectée est née en 1931




























 


Dick Tracy est un comic strip policier américain à succès créé par Chester Gould le 4 octobre 1931 dans le Detroit Mirror. Son personnage principal, un détective très intelligent, appartient à la culture pop américaine. Chester Gould a dessiné la série jusqu'en 1977. En 2010, elle est réalisée par Dick Locher (dessinateur depuis 1983) et le scénariste Jim Brozman.

Les méchants sont sans doute l'élément central des aventures de Dick Tracy. Dans le monde manichéen dans lequel il évolue, les ennemis de Dick Tracy peuvent apparaître exagérément déformés, comme si leur aspect physique annonçait à l'avance l'horreur de leurs crimes. Ces gangsters sont néanmoins assez divers, tantôt brutes et sans vergogne à l'image de Selbert Depool (personnage dont le nom est l'anagramme du mot anglais looped), tantôt civilisés comme l'arrogant Shoulders, qui ne peut s'empêcher de penser que toutes les femmes l'adorent. Ils peuvent même friser le génie maléfique : l'espion nazi Pruneface est non seulement ingénieur mécanique, mais conçoit également un gaz neurotoxique.

Malgré les controverses, Gould fit évoluer son personnage en introduisant par exemple des éléments de science-fiction telle la montre-bracelet-radio, la première d'une longue lignée de gadgets futuristes élaboré par Diet Smith, l'excentrique industriel. Parmi ceux-ci, le Space Coupé, un engin spatial à propulsion magnétique, fit son apparition dans les années 1960.

Source : Wikipédia et quelques planches de cette B.D.