*
MontbaZine 2019





Une société de vigilance

Macron appelle la nation à "se mobiliser" face à "l'hydre (1) islamiste"

Il a notamment évoqué une "écoute attentive de l'autre" pour "savoir repérer à l'école, au travail, dans les lieux de culte, les relâchements, les déviations. Ces petits gestes qui signalent un éloignement avec les valeurs de la République". Emmanuel Macron a ainsi proposé d'établir une "société de vigilance", et non du "soupçon qui corrode".

Il émet en effet un avertissement appelant à éviter le "soupçon qui corrode", mais est que cela suffit à convaincre les plus irréfléchis, agissant de façon épidermique, à ne pas vouloir jouer au policiers ?

Appel difficile à comprendre car ceci s'apparente beaucoup à un appel de délation, où des personnes, notamment celles qui nourrissement une aversion envers de maghrébins et des français issus de familles immigrées, pourraient ainsi se livrer facilement à des dénonciations tout simplement "racistes".

Peu se souviennent de nos jours comment ce type d'appels, émanant des sphères gouvernementales ont amené à des déferlantes de discrimination massive, en Allemagne et ailleurs, envers des juifs ou encore aux États Unis envers des américains d'origine japonaise.

Et pourtant Emmanuel Macron a dénonçant en novembre 2017 les violences faites aux femmes o* il a prôné la vigilance, a pourtant ajouté qu'il ne voulait pas "que nous tombions dans un quotidien de la délation", ni que "chaque rapport homme-femme soit suspect de domination, comme interdit" (2). Selon les circonstances la parole des politiques est très souvent sujet à l’interprétation !

MontbaZine (12-10-2019)