*
MontbaZine 2019









Illustration : Philip Lindeman

 

Podcasts, art virtuel

Forçons la caricature et imaginons un futur... où la révolution numérique aurait eu raison de toute vie culturelle telle que nous nous la représentons. Dans cet avenir imparfait, on ne parle même plus d’auteur ou de créateur puisque tout un chacun l’est, d’une certaine façon, devenu.

L’Académie française, renommée Coupole 4.0, désertée par les Immortels, se charge de valider les néologismes produits par l’écriture SMS. Chez Drouant, on récompense les meilleurs posts de Facebook et Twitter, et à Cannes ou Locarno, les pépites de YouTube.

Le Louvre accueille des expositions des meilleurs profils et avatars d’Instagram. Gouvernant tout, le numérique et ses symboles sont désormais la mesure de toute chose.

Plus rien n’est culture, car tout est devenu spectacle au-delà des prédictions d’un Guy Debord (1).


Source et suite : Usbek & Rica