*
MontbaZine 2020












Pourquoi les systèmes de crédit social de la Chine sont étonnamment populaires ?
Lire l'article







 
Surveiller pour punir : la notation des citoyens chinois

Le système de "crédit social" (1) mis en place par le pouvoir chinois, consiste en l'attribution d'une note aux citoyens en fonction de leur comportement. Il repose sur la collecte d'une myriade de donnée sur les personnes et les entreprises, de leur comportement dans les transports en commun à leur "moralité" sur les réseaux sociaux, en passant par leur respect du code de la route. Tout cela donne une note agrégée qui permet d’identifier la "qualité" du citoyen et d’en déduire le périmètre de ses droits.

Ainsi les individus dont la note serait trop basse, se verraient alors privés du droit de postuler à certains emplois, d’inscrire leurs enfants dans certaines écoles ou encore de prendre les transports en commun. L’organe de presse du gouvernement chinois, Global Times (2), déclarait ainsi récemment que 11 millions de personnes avaient été empêchées de prendre l’avion. 4 millions et demi de prendre le train.

Ainsi, en cas de "mauvaise conduite" de certains citoyens, le pouvoir chinois s’arroge le droit de leur interdire l’accès à un certain nombre de services, bénéfices auxquels ils ont normalement droit.

Mais au-delà du caractère profondément dérangeant, voire carrément terrifiant de ces procédés qui nous rappellent les uchronies orwelliennes de la série Black Mirror*(3), il est intéressant de relever que le pouvoir chinois se sert ici de techniques bien connues du capitalisme, à des fins de surveillance et de contrôle.

Ce système de "crédit social" trouve d’ailleurs ses origines dans une expérimentation de notation pour accéder au crédit bancaire. Mis en oeuvre par la Banque populaire de Chine (4), ce système de credit score, consiste en une note, partant de 300 et pouvant atteindre 850, en fonction des informations, récoltées directement auprès du ministère de la sécurité ou de celui des télécommunications.

France Culture