*
MontbaZine 2020





 

Pour ceux qui s’intéressent à l’Australie et à l’écologie planétaire

Si le projet avait été estimé "rentable", les Norvégiens l’auraient continué. C’est plutôt une victoire du profit plutôt que celle de l’écologie. Malgré tout, voilà un peu de répit pour les baleines et la beauté du monde.

Anne Evans (26-02-2020)

Du répit pour les baleines

Le Norvégien Equinor (1) renonce à forer dans la Grande Baie australienne Le groupe norvégien Equinor a annoncé mardi l’abandon de ses projets d’exploration pétrolière dans la Grande Baie australienne, devenant ainsi le troisième géant énergétique à renoncer à forer dans un secteur à la très riche biodiversité.

L’entreprise a estimé que ce projet, qui avait pourtant obtenu il y a deux mois le feu vert du égulateur australien, n’était « pas rentable d’un point de vue commercial », au regard d’autres projets d’exploration.

"Equinor a décidé de renoncer à ses projets de forage du puits d’exploration Stromlo-1, car celui-ci n’est pas rentable", a annoncé dans un communiqué le directeur d’Equinor Australia, Jone Stangeland. Le britannique BP avait renoncé à ses projets dans la Grande Baie en 2016 et l’américain Chevron avait fait de même l’année suivante.

Le ministre australien des Ressources Keith Pitt a estimé que cette décision était "extrêmement décevante", en particulier pour l’Etat d’Australie-Méridionale où le projet devait générer de nombreux emplois.

La sénatrice des Verts australiens Sarah Hanson-Young a quant à elle parlé d’une "énorme victoire" pour l’environnement, de même que pour les secteurs du tourisme et de la pêche en Australie-Méridionale.

Lire la suite : Article de l'AFP