*
MontbaZine 2020




Déconfinement littoral ?

Depuis lundi, la France se déconfine progressivement. Pour l'instant s'il est possible d'aller en mer, l'accès aux plages reste interdit. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a toutefois précisé que des dérogations sont possibles. Les maires doivent adresser leur demande au préfet du département. Ce lundi après midi justement l'ensemble des élus des communes du littoral héraultais avaient rendez-vous en visioconférence avec le préfet de l'Hérault.



13 communes sur le littoral héraultais
De la Grande-Motte à Vendres, en passant par Sète et Agde mais aussi Mèze et Balaruc-les-Bains qui ont une plage sur l'étang de Thau. D'ici jeudi, les maires concernés doivent remettre leur copie : préciser quelles plages ils veulent rouvrir, avec quelles activités, quels parkings, quels moyens de transports seront à disposition pour s'y rendre et surtout les mesures de surveillance qu'ils pourront mettre en oeuvre.

Le préfet va recueillir les souhaits des uns et des autres avant de prendre sa décision vendredi pour une réouverture probablement dès ce weekend (samedi 16). Le principe qui devrait être retenu est celui de "la plage dynamique" : on pourra au mieux courir, marcher, se baigner en respectant les distances, peut être pêcher (comme le souhaite le maire de Villeneuve les Maguelone) mais pique-nique et bronzette seront interdits ainsi que les sports collectifs type volley ou football sur le sable.

"Les gens pourront déposer une serviette le temps de se baigner et la reprendre en sortant de l'eau, mais ils ne pourront pas stationner précise Yvon Bourrel le maire de Mauguio-Carnon qui milite pour une réouverture très progressive".

Source : www.francebleu.fr