*
MontbaZine 2020




Le dernier dictateur d'Europe



En arrivant au palais présidentiel une kalachnikov à la main, le dirigeant biélorusse Alexandre Loukachenko a lancé un message aux dizaines de milliers d’opposants qui ont bravé son autorité, dimanche dernier, dans les rues de Minsk : il est en guerre. Ses ennemis sont les manifestants qu’il surnomme les "rats".

Terminé le temps où il jouait "le père de la nation" et disait "mon peuple" comme d’autres "mes sujets". Place à la division entre les bons citoyens et les mauvais.

L'opposante politique Maria Kalashnikova une des dernières personnalités opposantes encore présente en Biélorussie vient d'être enlevée, durant la manifestation, par des hommes n'étant pas identifiés comme faisant partie de la police.


MontbaZine (07-09-2020)