*
MontbaZine 2020










Ciao Quino !

Le dessinateur argentin Quino, de son vrai nom Joaquin Salvador Lavado Tejon, est mort le mercredi 30 septembre à l’âge de 88 ans, d'après ce qu'annonçait son éditeur, Daniel Divinsky. "Quino est mort. Toutes les bonnes personnes du pays et du monde entier le pleureront", a-t-il écrit sur son compte Twitter.

"Je dessine parce que je m’exprime mal", confiait Quino, auteur pour l’essentiel de courtes BD et de dessins d’humour philosophique, avec son personnage vedette, la petite Mafalda (1).

Ce fils d’Andalous, né au pied des Andes dans la région de Mendoza en Argentine, le 17 juillet 1932, découvre très jeune la puissance du dessin. À"3 ans, je dessinais avec mon oncle. J’ai compris alors que d’un objet si simple pouvaient naître des personnes, des chevaux, des trains, des montagnes… Un crayon est une chose merveilleuse", aimait-il à raconter.

A 13 ans, il s’inscrit à l’école des Beaux-Arts de Mendoza, mais en 1949, "lassé de dessiner des amphores et des plâtres" il arrête ses études et ne pense plus qu’à une seule chose : devenir illustrateur d’humour. Il se lance alors dans la BD. A 18 ans, il se rend dans la capitale Buenos Aires mais en revient bredouille. Il connaît alors trois années de disette jusqu’au "jour le plus heureux de [sa] vie", en 1954, lorsque l’hebdomadaire argentin Esto Es publie sa première page.

Source : Le Monde