*
MontbaZine 2021





International

La sortie du Royaume-Uni du marché unique et de l’union douanière est actée le 1er janvier.
A compter de cette date, des contrôles frontaliers légers sont mis en place pour les biens en provenance de l’UE, au lieu de stricts contrôles douaniers. Les entreprises exportatrices doivent s’affranchir des formalités douanières : le règlement de droits de douane peut leur être demandé pour les produits exportés ou importés, au même titre que lorsqu’elles exportent des produits hors de l’Union européenne. S’il s’agit de produits alimentaires ou d’animaux vivants, des déclarations sanitaires ou phytosanitaires doivent y être ajoutées. Le Brexit met également fin à la liberté de circulation des personnes, des biens, des services et du capital.

Les plans de relance des États membres de l'UE examinés par la Commission européenne
A partir du 1er janvier et jusqu’au 31 août, chaque État membre de l’Union européenne doit transmettre son programme de relance définitif à la Commission européenne, qui doit les valider tour à tour. Le budget du plan de relance a été voté le 21 juillet par les Vingt-Sept au terme de quatre jours et quatre nuits de négociations sur le budget communautaire (pour la période 2021-2027) de 1 074 milliards d’euros. Une grande partie de l’aide (390 milliards d’euros) sera versée aux pays les plus affectés par la pandémie de Covid-19.
Lire aussi Covid-19 : comment les Vingt-Sept ont débloqué le plan de relance destiné aux pays frappés par l’épidémie









Cuba retire l'une de ses deux monnaies
Le début de l’année 2021 sonnera la fin de la dualité monétaire en vigueur sur l'île depuis vingt-six ans, avec la fusion des deux monnaies locales. Après des années de discussions, l’Etat d’Amérique centrale a décidé de sauter le pas et d’unifier son système monétaire. Ainsi, dès le 1er janvier 2021, les autorités de La Havane abandonneront l’une des deux monnaies nationales en circulation sur l’île depuis 1994, un système jusque-là unique au monde. La réforme annoncée fera disparaître le peso convertible (CUC), aligné artificiellement sur le dollar et créé à l’époque pour accompagner puis remplacer la devise américaine. Les CUC commenceront à être retirés de la circulation début janvier, pour disparaître six mois plus tard. Ne restera que le peso cubain ou CUP, qui vaut vingt-quatre fois moins.