*
MontbaZine 2021



De 2000 vain...
           ...à la maturité du 21


Sacré René qui a établi notre existence et nous a ouvert toutes grandes les portes de la conscience d'être en développant philosophiquement le fameux "cogito ergo sum" (1).


Descartes, révolutionnaire dans sa formulation au sens second pour ne pas subir le sort de Galilée condamné par l'église, libérait aussi très habilement l'être humain de toute servitude existentielle face aux idéologies et dogmes.
Appuyons-nous, en cette aube de l'année 2021 encore fripée d'une naissance contrariée par l'infiniment petit, sur le chemin émancipateur du philosophe.
Je suis, tu es, il ou elle est. Nous sommes donc.
Après un demi-siècle de régression des idées et idéaux, d'individualisation forcenée et destructrice, de déification du profit égoïste, de servitude volontaire et de pillage du monde qui nous héberge, ouvrons collectivement et solidairement une nouvelle page de la société humaine. Une société pensée par l'homme et pour les hommes, par l'homme et pour le vivant, par l'homme et pour la nature.
Je suis donc je pense le monde.
Ces voeux que je formule sont, d'évidence, des rêves. Mais que serions-nous si l'homo sapiens n'avait pas rêvé, pensé que ses rêves pouvaient devenir projets ?
         Bonne année !
 Yvon


"Une bonne année répare le dommage des deux mauvaises."
Voltaire