*
MontbaZine 2021






Santé : Faut il démystifier l’intelligence artificielle ?




La santé, bastion intouché par l’intelligence artificielle  ? Que nenni  ! Voici sous quelles conditions l’incursion de l’IA dans le secteur sera une bonne nouvelle, expliquait on à la Digital Tech Conference, qui s'est déroulée à Rennes le 6 décbemre 2019.

Vous rentrez chez vous, après une journée de travail fatigante qui gratifie d’une migraine atroce. Pour vous en débarrasser, vous :
a) interrogez votre assistant personnel de santé programmé à partir de votre dossier médical
b) consultez des forums en ligne, au risque d’aggraver votre cas avec une crise d’angoisse  ?

Et si les deux réponses étaient bonnes, voire complémentaires  ? Et si ce site en ligne que vous consultez frénétiquement à chaque bobo était intégré à ce petit objet connecté sur votre table de chevet, lui feriez-vous davantage confiance  ?

Carole Artault-Noury de l’Université de Laval (Québec) est passionnée par l’intelligence collective, et œuvre à décloisonner les disciplines, les connaissances et les expertises pour trouver des pistes de solution globales et durables, notamment en matière de santé. Elle sera présente lors de la 5ème édition de La Digital Tech Conference, qui se déroulera le vendredi 6 décembre au Couvent des Jacobins à Rennes. Le projet Pulsar qu’elle coordonne a d’ailleurs été lancé pour soutenir la recherche, en lien direct avec les préoccupations du citoyen. "On s’appuie sur la recherche traditionnelle et ses publications pour initier la recherche interdisciplinaire, l’idée est de faire émerger une intention commune et de venir accélérer le processus pour y voir des effets concrets."

Pour elle, l’intelligence collective et artificielle ne sont pas à opposer, ce sont deux angles différents : l’IA est un outil qui offre des possibilités de décupler l’intelligence collective.
L’intelligence artificielle, c’est "mystique"

Pour le citoyen lambda, il demeure un aspect mystique de cet outil, doublé d’une certaine opacité et d’une incapacité de représentation. Si on vous dit "un outil qui permet de planter un clou", vous voyez de quoi on parle ; si on vous dit "un outil qui permet de compter le nombre de mitoses de cellules cancéreuses pour estimer la rémission d’un patient", c’est plus compliqué...

Source et suite : Usbek & Rica (21-11-2019)