*
MontbaZine 2021









Des ultra riches s'envoient en l'air

Un vol dans l’espace avec Jeff Bezos pour 28 millions de dollars
Le montant de la vente aux enchères, qui a duré moins de dix minutes, sera reversé à la fondation Club for the Future, créée par Blue Origin.

Un riche et heureux gagnant a payé, samedi 12 juin, 28 millions de dollars (23,1 millions d’euros) une place mise aux enchères pour accompagner Jeff Bezos dans le premier vol de tourisme spatial de la société Blue Origin, prévu le 20 juillet.

Le vainqueur, dont l’identité sera connue dans les prochaines semaines, a coiffé au poteau une vingtaine de participants à ces enchères finales en ligne, qui ont duré moins de dix minutes.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le tourisme spatial sur la rampe de lancement

Le processus avait commencé en mai avec des mises qui avaient atteint, jeudi, 4,8 millions de dollars. C’était le prix de départ, samedi, de ce siège, aux côtés du fondateur d’Amazon et de son frère, Mark.

La vente s’est envolée au passage des 10 millions de dollars, les participants – au téléphone et représentés par des salariés de la maison de vente RR Auction – se répondant par million supplémentaire, jusqu’à atteindre la somme de 28 millions. Le vainqueur devra, en outre, verser 6 % de frais de commission.

Le montant de la vente sera reversé à la fondation Club for the Future, créée par Blue Origin, destinée à encourager les jeunes à travailler dans le milieu scientifique et spatial.

Quatre personnes pour ce premier voyage touristique spatial
Jeff Bezos, qui va quitter son poste de patron d’Amazon en juillet, avait annoncé, début juin, qu’il ferait partie du premier vol habité dans la fusée New Shepard avec son frère et le gagnant d’une enchère pour un troisième siège.

Ariane Cornell, directrice commerciale chez Blue Origin, a précisé, samedi, qu’un quatrième touriste de l’espace ferait le voyage, sans donner son identité.

La capsule, qui se trouvera au sommet de la fusée, dotée de grands hublots, peut accueillir jusqu’à six personnes dans des sièges inclinables, spécialement faits pour absorber le choc de l’atterrissage, selon Blue Origin.


Source : Le Monde avec AFP (13-06-2021)