*
MontbaZine 2021




































La face cachée de la lune

Un sujet me tracassait depuis longtemps : comment voir si l’on a un bon transit intestinal sans jeter un oeil dans les archives anales, mettre son nez en se contorsionnant vers l’orifice lunaire ou directement son doigt dans la matière ? Le doigt, justement ! C’est à partir de là que mon idée génitale, engendrée par le bon coup d’une braguette magique, a jailli de mon esprit ballonné. : lancer une application. Car aujourd’hui, convenons-en, rien ne peut se faire sans utiliser une "appli" sur son smarfone. On a ici beaucoup de compassion pour nos aînés et autres ancêtres dinausoriens qui devaient dépenser une énergie incalculable pour savoir, sans une « appli », comment rentrer à la maison après avoir fait pisser le chien, si le four était brûlant four en position 1, si les glaçons du congèl. étaient bien à –21° ou si le panier à linge sale était plein… J’en passe, et des plus essentielles encore. Appli, appli, appli. Alors, je me suis appliqué, c’était vital. Et, pour ne pas rester dans la mer de l’incertitude, dans le trou noir de ce que nous ne voyons pas, j’ai pondu une application pour mettre en lumière le produit des forces obscures. Enfin, floc, c’est venu tout d’un coup, un véritable soulagement : j’avais mon projèèèt, comme a chanté le Jupiter des temps modernes assis sur son trône olympéen, quand il s’est libéré d’une – grosse – com-mission lors de sa campagne érectorale. Et c’est comme çà que j’ai absorbé et digéré méthodiquement tous les ingrédients nécessaires à la mise en forme de mon appli. Puis à son lancement, ou plutôt son délestage.
Levons maintenant le couvercle pour découvrir cette innovation qui va révolutionner notre regard en nous permettant de voir le dessous des choses. Il suffit d’installer dans la cuvette des toilettes une micro-caméra imitant le canard bleu pour la discrétion, caméra connectée, évidemment en "blue touffe". Après le téléchargement du programme, il faut installer votre face cachée sur la lunette prévue à cet effet et cliquer sur "mon profil vu de fesses". La caméra flashe votre sourire vertical et l’enregistre dans sa base de données avec votre prénom ou votre pseudo pour les faux-culs. La mémoire peut enregistrer des centaines de profils différents car nous avons tous une empreinte anthropométrique troudebalesque différente. Ensuite, lors de chaque dépôt de bilan de votre part, la caméra enregistrera toutes les données en trois dimensions sans risque de pissellisation et affichera vos performances sur votre smarfone. Des conseils cul-inaires vous seront alors proposés pour améliorer votre rendement. Vous pourrez ensuite enrichir votre mur "fesse look" de vos productions locales et naturelles, une démarche communautaire et responsable on ne peut plus dans l’air-wick du temps.
Ah, j’allais oublier de vous donner le nom de cette merveilleuse appli. : "my sentinelle".

Brettus N°57 (25-07-2021)