*
MontbaZine 2021




3D kebab !



Ces dernières années, plusieurs initiatives visant à développer l’impression 3D de viandes ont vu le jour. Parmi ces projets, on retrouve Redefine Meat, une startup israélienne fondée en 2018. Grâce à une technologie d’impression 3D brevetée, l’entreprise conçoit de la viande alternative à partir de végétaux et autres produits durables. Et grâce à ce procédé, Redefine Meat souhaite démontrer qu’il est possible d’obtenir de la viande, tout en se montrant respectueux de l’environnement et des animaux. Récemment, la société israélienne a dévoilé 5 nouveaux types de viande imprimés en 3D, et espère bientôt pouvoir s’attaquer au marché de masse.

Composée de boeuf haché, de saucisse, de kebab, d’hamburger et de cigare oriental, la nouvelle gamme de Redefine Meat, baptisée New Meat, a d’ores et déjà rencontré un certain succès. Après avoir été testés et validés par de grands chefs et des consommateurs, les produits New-Meat sont désormais disponibles dans certains restaurants et hôtels en Israël. Eshchar Ben-Shitrit, PDG et cofondateur de Redefine Meat, explique : "Chaque produit de la gamme et ceux qui suivront sont nés de notre compréhension de la viande au niveau moléculaire, d’une R&D approfondie et d’une innovation technologique, qui, combinées, nous donnent la capacité de créer n’importe quel produit carné existant aujourd’hui." Avant d’ajouter : "Cela a été essentiel pour atteindre une supériorité de goût à laquelle, honnêtement, nous ne nous attendions même pas, et la polyvalence technologique pour faire ce qu’aucun autre n’a fait – remplacer chaque partie de la vache par une viande savoureuse à base de plantes."

Source : www.3dnatives.com (28-07-2021)