*
MontbaZine 2022



Montbazin, engagé pour la Nature depuis 2020





La commune de Montbazin est en outre
concernée par 8 Plans Nationaux d’Action
(PNA) :

  • Pie grièche à poitrine rose
  • Pie grièche Méridionale
  • Pie grièche à tête rousse
  • Aigle de Bonelli
  • Faucon crécerellette
  • Chiroptères
  • Outarde canepetière
  • Lézard ocellé

  • Pelouses des Cresses
    Cet espace a subi historiquement de nombreuses pressions. Il a notamment vu sa surface réduite de manière drastique ces dernières années avec la création de zones d'activités. L'extension récurrente de ces dernières, ainsi que l'apparition de nouvelles menaces (comme les centrales photovoltaïques au sol) se fait au détriment des habitats et des espèces patrimoniales ayant justifié le périmètre de la ZNIEFF. Parallèlement à cela, la quasi-disparition de l'activité agricole induit une fermeture progressive des milieux de pelouses et garrigues ouvertes concentrant la richesse patrimoniale du site

    Plaine viticole entre Poussan et Montbazin
    Le patrimoine de cette plaine viticole est reconnu à travers divers classements (dont Natura 2000). La pression d'artificialisation est une réelle menace pour cette ZNIEFF : urbanisation de la périphérie de Montbazin, voies de communication, urbanisation diffuse en discontinu avec l'existant (cabanisation)... Cette artificialisation se traduit par l'occupation d'un espace de plus en plus important qui détruit les habitats et les espèces et par une fragmentation des milieux (mitage de l'espace). Elle s'accompagne aussi d'autres dégradations diverses comme le dépôt d'ordures, etc. En outre, les pratiques agricoles utilisant de grandes quantités d'intrants, sont une des principales causes du déclin de nombreux oiseaux. En effet, l'utilisation des pesticides provoque un déclin de l'entomofaune qui constitue la ressource alimentaire de nombreuses espèces.

    Plus généralement, la commune de Montbazin est exposée à l'artificialisation et à la fragmentation du territoire en raison de l'urbanisation galopante du territoire de Thau. Certaines pratiques agricoles intensives impliquent une disparition de la biodiversité et une érosion des sols significatives. La présence de nombreuses espèces exotiques envahissantes (EEE) est une autre cause de disparition de la biodiversité, dans certains secteurs à enjeux comme dans le centre du village. Certains actes de braconnage ont été constatés sur des espèces protégées par le passé. Enfin, le changement climatique impacte d'ores et déjà la flore et la faune montbazinoises.

    Source : Office français de la Biodiversité (15-12-2021)