*
MontbaZine 2022










Allemagne : "Réussir l'immigration"

Sensibles à la détresse des migrants, de très nombreux citoyens allemands se sont engagés dans des associations pour aider à l'intégration des réfugiés entrés en Allemagne depuis 2015...

Pour la plupart venus de Syrie, d’Irak et d’Afghanistan, ils sont 1,2 million de migrants à avoir pu entrer en Allemagne en deux ans pour fuir la guerre. Malgré les manifestations orchestrées par l’extrême droite et le refus d’une partie des Allemands de les accueillir, l’ex-chancelière Angela Merkel a tenu bon : "L’Allemagne est un pays fort, et on doit se dire : 'Nous avons réussi tellement de choses jusque-là… On va y arriver.'" déclarait-elle le 31 août 2015.

L’Allemagne y est arrivée avec de la volonté politique, des moyens financiers et aussi avec l’engagement de dizaines de milliers d’Allemands bénévoles, sensibles à la détresse des migrants. Toutes les semaines, par exemple, des étrangers participent à des ateliers pour améliorer leur allemand en discutant avec des locaux. Ces cours de langue sont obligatoires, avec 600 heures de formation pour chaque étranger.

"On partage les connaissances"
L’association dispensant des cours gratuits d’allemand langue étrangère ne manque pas de professeurs : "Les gens qui habitent dans le quartier viennent tous voir spontanément en nous disant qu’ils ont deux heures de temps libre dans la semaine et qu’ils savent faire ci ou ça. Ainsi, on partage les connaissances", explique Marina Naprushkina, bénévole et fondatrice de l’association Neue Nachbarschaft (Nouveau voisinage), au magazine "Nous, les Européens" (Voir la vidéo).

L’apprentissage de la langue est certes l’un des meilleurs moyens de s’insérer dans un pays, mais il a aussi fallu résoudre la question du logement pour ces nouveaux arrivants. Si cela a pris un certain temps, trois réfugiés sur quatre arrivés en Allemagne en 2015 ont quitté les hébergement d’urgence.

Source : Magazine "Nous, les Européens" sur France 3. (9-01-2022)