*
MontbaZine 2017




 Coin des livres






Histoire de réussir
de Russell Banks aux éditions Actes Sud 1994

Avec les nouvelles de ce recueil diapré, le grand écrivain américain qu'est Russell Banks offre une belle démonstration de son pouvoir de narrateur. Dans Reine d'un jour, un gamin d'une douzaine d'années, fils d'un charpentier qui a abandonné sa famille, écrit lettre sur lettre aux animateurs de la fameuse émission de télévision pour les convaincre que sa mère ferait une concurrente particulièrement méritante. Dans Sarah Cole, un fringant homme d'affaires raconte sa liaison perverse avec une petite employée fort laide. Histoire d'enfants explore la rage sourde qui bouillonne sous les apparences dans les relations entre parents et enfants. D'autres récits encore retracent les fortunes et infortunes de la famille Painter dans sa poursuite et son abandon du rêve américain. Et toutes ensemble, ces histoires mettent à nu, avec la férocité du regard et l'intelligence de l'écriture, une Amérique qui, loin de se sentir fière, est écoeurée par ses propres illusions.





Les Années 30
Et si l'histoire recommençait ?
de Pascal Blanchard et Farid Abdelouahab

Les années 30 restent dans nos mémoires comme une décennie hors du commun, rythmée par la crise financière de 1929, le populisme et la montée des extrêmes, les tensions internationales et les conflits. Notre présent apparaît comme un fascinant écho de ces années 30. Après le succès électoral de Donald Trump aux États-Unis et la montée des populismes en Europe, en Inde ou au Japon, alors que la guerre s’internationalise en Syrie et que le choc des civilisations est à la mode,ce livre en images propose un saisissant aller-retour entre hier et aujourd’hui. (www.editionsdelamartiniere.fr)




Neige
de Pema Tseden aux Éditions Philippe Picquier (6-10-2016)

"Écrire est pour moi un moyen de parvenir à cette paix tant désirée du corps et de l'esprit."

Le cinéaste et romancier Pema Tseden a choisi de faire connaître l'identité tibétaine, loin des oripeaux folkloriques dont les dirigeants chinois autant que les Occidentaux l'ont affublée. Maniant la plume avec autant de bonheur que la caméra, il livre sept nouvelles écrites entre 1994 et 2011, bijoux d'humour et de poésie, qui déconstruisent les dogmes chinois [formidable berger récitant d'une seule traite « Servir le peuple » de Mao Zedong devant des bureaucrates médusés), mais aussi les croyances tibétaines [irrésistibles découvertes autour de la réincarnation d'un ami d'enfance) ou les mythes occidentaux [ineffable bobo américain dans la steppe). Une culture tibétaine en pleine mutation. (Martine Bulard, Le Monde diplomatique.)


Après l'orage
de Selva Almada aux éditions Métailié 2014

Un garage au milieu de nulle part, dans le nord de l'Argentine. La chaleur est étouffante, les carcasses de voiture rôtissent au soleil, les chiens tournent en rond. Le révérend Pearson et sa fille Leni, seize ans, sont tombés en panne: ils sont bloqués là, le temps que la voiture soit réparée. El Gringo Brauer s'échine sur le moteur tandis que son jeune protégé Tapioca le ravitaille en bières fraîches et maté. Dans ce huis clos en plein air, le temps est suspendu, entre deux, l'instant est crucial: les personnages se rencontrent, se toisent, s'affrontent. C'est peut-être toute leur vie qui se joue là, sur cette route poussiéreuse, dans ce paysage hostile et désolé, alors que l'orage approche. Selva Almada signe ici un premier roman époustouflant de maîtrise, dans une prose sobre, cinématographique, éminemment poétique.



Ils savent tout de vous
de Iain Levison aux éditions Liana Levi (2015)

Avez-vous déjà rêvé de lire dans les pensées des gens ? Savoir ce que se dit la serveuse en vous apportant votre café du matin. Ce que vos amis pensent vraiment de vous. Ou même ce que votre chat a dans la tête ? Eh bien, c'est exactement ce qui arrive un jour à Snowe, un flic du Michigan. Au début, il se croit fou. Puis ça l'aide à arrêter pas mal de faux innocents... A des kilomètres de là, un autre homme est victime du même syndrome. Mais lui est en prison, et ce don de télépathie semble fortement 1'intéresser le FBI...

Iain Levison nous entraîne dans un suspense d'une brûlante actualité, où la surveillance des citoyens prend des allures de chasse à l'homme. Mais sait-on vraiment tout de nous ?






Montbazin
Mémoire en images aux Éditions Sutton

Montbazin a vu sa population doubler durant le XXème siècle. Comme en 1602, où les Montbazinois avaient fait preuve de dynamisme et de générosité en bâtissant une école, de nouveaux éléments de progrès et de confort apparaissent alors. Électricité, eau courante, routes, établissements scolaires ou communaux améliorent nettement le quotidien des villageois et des nouveaux arrivants.

Grâce à une sélection de photographies et de documents anciens, le Cercle de Recherches sur le Patrimoine Montbazinois (CRPM) retrace l?histoire de cette période de développement importante. Au fil des pages, nous découvrons le patrimoine bâti, les traditions, les événements, les activités économiques ou culturelles qui font la richesse de ce village languedocien.

Cliquez pour plus de détails




www.actes-sud.fr
Querelle autour d'un petit cochon italianissime à San Salvario
de Amara Lakhous aux éditions Actes Sud

Scandale à San Salvario, quartier populaire de Turin : un cochon a déambulé nuitamment dans la mosquée et sa promenade indue, immortalisée par la caméra d?un smartphone, a largement circulé. Musulmans, nationalistes italiens et bientôt défenseurs des animaux, tous ulcérés, sollicitent la médiation d?Enzo Laganà, connu pour sa tolérance et son bon sens.
Ce journaliste d?origine calabraise couvé à distance par sa mère a pourtant d?autres chats à fouetter : son rédacteur en chef l?a chargé d?une enquête sur l?assassinat de quatre Albanais et, faute de pistes tangibles, Enzo a décidé d?en inventer. Le voilà propulsé favori d?un supérieur qui se rêve en héros d?un Watergate à l?italienne?
Dans ce roman enlevé à l?humour caustique, Amara Lakhous dénonce la malhonnêteté de la presse populaire, plus prompte à désigner des boucs émissaires qu?à analyser des phénomènes complexes. Ce faisant, c?est de notre société contemporaine qu?il dresse le tableau, dans son absurdité, sa lâcheté et son intolérance, face auxquelles seule une certaine forme de candeur têtue semble faire le poids.




www.actes-sud.fr
Superman est arabe
De Dieu, du mariage, des machos et autres désastreuses inventions
de Joumana Haddad

Faisant suite à J?ai tué Schéhérazade et écrit avec la même verve, ce livre de Joumana Haddad dénonce le système patriarcal qui sévit dans le monde arabe et qui s?enracine dans les trois religions monothéistes. En discriminant la femme au sein de la famille et dans la vie sociale, ces religions n?ont pas seulement favorisé le machisme mais l?ont aussi institutionnalisé et sacralisé. Machisme qui, sous les apparences de la force, de la confiance en soi, de l?aplomb, de la fierté individuelle ou clanique, traduit au contraire un profond sentiment d?insécurité et des peurs irrationnelles.





Quand l'empereur était un dieu
de Julie Otsuka aux éditions 10/18

Au lendemain de l'attaque de Pearl Harbor, une famille de Berkeley brutalement arrachée à sa demeure est déportée par le FBI à la frontière du désert. Ses origines japonaises suffisent à justifier l'emprisonnement, la peine et l'humiliation. Trois ans auxquels chacun doit survivre, agrippé aux joies passées, pour tenter de se reconstruire dans les ruines de la Seconde Guerre mondiale. " D'une voix blanche, sans haine ni pathos, délivrée de toute amertume, Julie Otsuka donne chair aux hommes, aux femmes et aux enfants qui ont croisé l'insoutenable. " Martine Laval - Télérama Traduit de l'anglais [états-Unis) par Bruno Boudard





Testament à l'anglaise
(What a carve up !)
de Jonathan Coe

Le narrateur, Michael Owen, a été chargé par Tabitha Winshow, une vieille femme à l'esprit dérangé, d'écrire l'histoire de sa famille. Tabitha, Godfrey, Lawrence et Rebecca sont frères et s?urs. Lors d'une mission pendant la guerre, Godfrey, le préféré de Tabitha, disparaît. Profondément bouleversée, celle-ci accuse Lawrence, l'aîné, d'être l'instigateur de cette mort. Résultat, Tabitha se retrouve enfermée dans un asile ! On lui accordera sa première permission dix-neuf ans plus tard. Une décision "qui allait bientôt se révéler malheureuse. Car, cette nuit-là, la mort visita de nouveau Winshaw Towers". Une fable cruelle et grinçante, une immersion dans l'univers du capitalisme torve, des déviances politiques et médiatiques, écrite avec drôlerie, suspense, angoisse ; magnifiquement britannique. Analyses et critiques






Jazz et vin de palme
de Emmanuel Dongala aux éditions Le Serpent à Plumes (24 mars 2003)

Emmanuel Dongala a dix-sept ans en 1958, quand le Congo devient une république indépendante. Dans huit longues nouvelles au rythme balancé et à l'humour corrosif, il fait revivre la Révolution rouge de Brazzaville, qu'il considère avec un profond pessimisme, et promène son blues dans les boîtes de jazz de New York, où il se repaît des sonorités inspirées de John Coltrane. Sous la naïveté burlesque des sujets, tels ces extraterrestres prenant possession de la planète et que seul l'enivrant vin de palme peut adoucir, nous sont livrées quelques-unes des plus belles pages sur la défaite du rêve des jeunes États africains, évoquée comme en écho par la tragédie d'un saxophoniste de génie en quête de l'absolu.



Homer & Langley
de E. L. Doctorow

Reclus dans leur maison de la Cinquième Avenue depuis la disparition de leurs parents en 1918, deux frères traversent le siècle en assumant une ardente vocation d'ermites. A leur grand dam, leur solitude est pourtant troublée par deux guerres mondiales ainsi que par les irruptions des multiples acteurs de la comédie humaine dont New York est le théâtre - avec ses immigrants, ses prostituées, ses gangsters et autres musiciens de jazz.

Lisez la suite


La bible de néon
de John Kennedy Toole

Années 1940. Dans le train qui le conduit loin de chez lui, David évoque ses souvenirs d'enfance... Le jeune garçon grandit dans une petite ville du Sud, dans une maison délabrée, juchée sur une colline. Chaque nuit il voit au loin l'immense bible éclairée de néon surplombant l'église, symbole de la ferveur religieuse des habitants, qui méprisent sa famille.

Lisez la suite


Comment ma femme m'a rendu fou
de Dimitri Verhulst

Par désespoir, pour asticoter son monde et surtout pour se venger de son épouse qu'il déteste, Désiré Cordier, petit bibliothécaire retraité de son état, décide de simuler la maladie d'Alzheimer.

Lisez la suite